Pour le meilleur et pour le pire..?

Par Joëlle Gobeil

Lorsque je découvre des bands, j’ai tendance à m’impliquer à 100%. J’écoute une chanson, puis un album, puis TOUS les albums. Si j’ai aimé la grande majorité de ce que j’ai écouté, je peux dire fièrement : oui, j’aime ce groupe de musique. Alors là, je tombe dans le précipice. Je ne parle pas ici de drogue, sexe et rock’n’roll, (voyons) mais plutôt de mon amour inconditionnel qui m’entraine vers le fond. Je ne peux plus m’en sortir et leur musique m’accompagnera désormais partout. Lire la suite

Publicités