On est toutes des fangirls, même juste une nuit

Les lignes que vous vous apprêtez à lire sont loin d’être écrites par une fangirl. La preuve, j’ai déjà ramené les membres de Gazoline à leur hôtel, et il ne s’est absolument rien passé! Enfin presque…

J’aime penser que je suis au-dessus de tous les émois vécus par les groupies, mais je dois avouer que j’ai l’impression d’avoir un lien particulier avec ce band rock francophone d’origine saguenéenne depuis ce jour. On vient du même coin, on adore chanter dans la langue de Molière et on a un amour spécial pour les shooters.

Pourtant, je suis incapable de nommer les titres des chansons à la radio même si je chante les paroles à tue-tête. Je refuse d’aller prendre un selfie avec une vedette croisée dans la rue ou à un événement. Les seuls morceaux musicaux sur mon iPhone sont ceux qu’on pouvait télécharger gratuitement sur iTunes chaque semaine. Alors, comment me suis-je retrouvée à faire un lift à trois beaux musiciens ? L’histoire est quand même croustillante.

C’était il y a deux ans. Le gouvernement avait encore coupé dans la culture, alors Radio-Canada en avait mangé un coup. Un spectacle a été organisé à Jonquière en soutien à la station de télévision régionale, et une foule d’artistes natifs du Royaume avaient été invités. Gazoline avait joué deux chansons. Plus tard, il y avait une grosse soirée organisée par une gang du cégep dans un bar. Aucun lien entre les deux évènements. Mes amies y allaient, alors j’ai suivi.

Comme tout groupe rock qui se respecte, Gazoline avait aussi senti l’effluve du party. C’était plutôt drôle, parce que le thème de la soirée était la musique rock. Les tenues un peu crasses et les t-shirts à l’effigie des Rolling Stones étaient à l’honneur. Les lieux étaient surpeuplés et l’ambiance était survoltée. Moi, complètement dans le champ, je portais une camisole fleurie et j’étais sobre. Vive les conducteurs désignés.

D’habitude, je m’enivre en dansant comme une folle sur la piste, mais là, mon amie refusait d’aller du côté discothèque. Elle avait son plan en tête et avait remarqué les gars de Gazoline dès leur entrée, comme une vraie groupie passionnée. En bonne complice (comment pouvais-je lui faire rater cette chance ?), je l’attendais patiemment au bar, sans même un truc à boire ou quelqu’un avec qui discuter pendant qu’elle s’amusait à cruiser. Bref, je m’emmerdais.

À côté de moi, il y a un type plutôt séduisant en train de boire un verre. Je reconnais le nouveau musicien qui s’est joint à Gazoline, mais que mon amie ne pouvait pas nommer.

«Hé, tu n’étais pas sur scène au show tout à l’heure ?»

Oui, j’ai bien abordé un gars alors que j’étais en couple. Faut croire que l’ennui fait faire bien des folies. Mais comment résister au souvenir du coup de cœur de toute adolescente, soit un rocker ténébreux et esseulé qui attend juste un peu d’attention?

Lire la suite

Publicités

Les fangirls en pyjama

Par Sarah Larouche

À mes yeux, une soirée parfaite se résume en quatre mots : pyjama, musique, laptop et confort. Parce que disons le franchement, il n’y a rien de plus confortable que notre lit douillet. C’est l’endroit de rêve, rien de moins.

Si je m’écoutais réellement, je passerais ma vie toute seule dans ma chambre, ayant pour unique source lumineuse l’écran de mon ordinateur. Je suis sauvage /pluggée de même, eh oui! Sauf que voir du monde, avoir des contacts humains, c’est indispensable au développement et au maintien d’un équilibre mental. C’est pourquoi mon genre de soirée préférée, c’est un pyjama  party, avec mes chansons préférées et celles de mes amies, nos vidéoclips favoris et notre cœur de fangirl qui en ressort plus que comblé.

Lire la suite

20 questions, 20 chansons

Par Sarah Larouche

Ces temps-ci sur Tumblr, je vois souvent passer le tag qui a été créé par Verybee : The Kind Of Music Asks I Always Want to See. Il contient 40 questions, mais je l’ai allégé un peu, parce que sinon c’était ben trop long. Je ferai la deuxième partie un autre jour.

J’aime vraiment ça quand ceux à qui je suis abonnée font des tags de ce genre-là parce que ça me fait découvrir de nouvelles chansons. Alors si vous voulez répondre à quelques-unes des questions dans les commentaires, je vous trouverais pas mal cool.

Lire la suite

Speech de motivation (Façon Fangirl)

Par Joelle Gobeil

Ca y est, 2016 est enfin arrivé!

partying

Mis à part le fait que l’école va recommencer bientôt, que nous allons nous tromper à chaque fois que nous devrons écrire la date quelque part, qu’est-ce que ces quatre chiffres pourront bien signifier pour nous?

Notre vie n’a pas changé lorsque le décompte de minuit s’est fait entendre et à ce que je sache, je suis toujours la même fille qui a beaucoup trop mangé de sucre dans le temps des Fêtes. Alors, que devons-nous espérer pour 2016?

Lire la suite

15 problèmes rencontrés par une fangirl

Par Joëlle Gobeil

  La vie de fan finie de musique est riche en émotions et demande un coeur solide. Demandez-le  Gabrielle, Sarah ou à moi : les arguments ne manqueront pas pour vous montrer à quel point aimer un band ne constitue pas seulement une joie infinie. (Même si la plupart du temps, ça nous rend très heureuse). En fait, notre vie se résume parfois par des dizaines de struggles s’accumulant les uns par-dessus les autres. Lire la suite