24h avec Mumford and Sons

 

Par Sarah

5h01: La voix de Marcus Mumford me tire de mon léger sommeil (impossible de dormir la nuit qui précède un spectacle, l’excitation est trop forte!). Mon cœur se serre quand je pense que ce soir-là, les gars de Mumford & Sons performeront sur la scène de la Baie de Beauport.

[…]

5h39: Le son de Wilder Mind dans le tapis, je prends la route et je suis tellement énervée que j’ai envie de rouler 130km/h. Mais je me retiens parce que 1) C’est trop illégal for my liking et 2) la voiture devant moi respecte à la lettre la limite de vitesse et que je ne maîtrise pas suffisamment l’art de la conduite pour effectuer un dépassement.

6h40: Après un arrêt chez notre bon vieil ami Tim, ma petite crew est fin prête à traverser le célèbre Parc des Laurentides. Pendant le trajet de quelque 200km, nos voix mélodieuses chantent en chœur les paroles des chansons du groupe britannique qu’on aime tant. Entre nous et une chorale gospel, la ligne est très mince.

Screenshot_2016-06-17-01-09-46

KARAOKÉÉÉÉÉÉÉÉ

8h56: « SALUT QUÉÉÉÉBEC, ÇA VA BIEN?!?!»*acclamations d’une foule en délire* « J’AI RIEN ENTENDU! SALUT QUÉBEC ÇA VA BIIIIIIENNNNN?! » *acclamations de deux foules en délire*

9h27: Le chauffeur de taxi (qui a clairement profité du fait qu’on ne connaissait pas le coin pour choisir le chemin le plus long) nous dépose à l’entrée du site.

On marche d’un pas décidé, lorsqu’une agente de sécurité nous arrête.

Agente: Vous venez faire quoi ici?

Nous: Ben, on est là pour le spectacle Mumford and Sons.

Agente : Vous faites partie du groupe?

(À ce moment-là, on n’a peut-être pas été vite-vite, mais on s’est empressé de répondre que non, Mumford & Sons, ce n’est pas nous. C’est comme si on avait mis le feu à des passes VIP, quand on y pense.)

9h34 : Enfin, on fait notre propre loi en s’appropriant deux entrées. Une fois qu’on a installé notre campement (lire ici « une fois qu’on a étendu nos ponchos imperméables à deux piasses sur le sol humide »), on se rend compte que la journée va être longue : on a rien prévu pour passer le temps.

Screenshot_2016-06-12-04-47-30.png

10h22: Mon ami essaie de faire la sieste et je l’en empêche. Je suis wild.

[…]

[Les heures passent, je somnole, j’ai chaud, j’ai froid, je bois une slush et je mange des jujubes.]

11h21 : Le soundcheck commence et on fait partie des chanceux qui ont pu entendre le groupe interpréter deux/trois chansons, dont Tompkins Square Park. Vraiment, l’émotion était si intense que je me sentais comme ça.

15h : Quelques personnes décident de s’avancer jusqu’à l’entrée, perturbant ainsi le calme qui régnait. Inévitablement, tout le monde s’est avancé. Puis, les agents de sécurité nous ont ordonné de reculer, avant d’annoncer que les cinq dernières rangées devront se joindre aux autres, puisqu’ils n’ouvriront pas toutes les portes.

Là, c’est le chaos parce qu’on est dans la file de monde qui doit se greffer aux autres files. NO FREAKING WAY. Il est environ 15h30 et, après toutes ces heures d’attente, on nous apprend qu’on perd notre place en tête de file.

FB_IMG_1466087677549

L’époque où on était encore premiers dans la file.

Si y’a bien une chose que j’ai apprise en allant voir des spectacles, c’est qu’il vaut mieux être chummy-chummy avec les agents de sécurité. Mais laissez-moi vous dire qu’à partir de cet instant, on a laissé tomber l’idée de tisser des liens amicaux avec eux!

16h : De gentils fans nous ont laissé passer (c’est la moindre des choses, non?), ce qui nous a permis de ne pas nous retrouver derniers, alors que depuis 9h30 on était en premier.

16h04 : La course aux meilleures places débute enfin : les agents fouillent les sacs et les bénévoles scannent nos billets. Je vois des gens des autres files se lancer dans la course et je perds peu à peu l’espoir d’obtenir des places au tout premier rang.

Point positif: l’agent qui nous laisse passer ressemble comme deux gouttes d’eau à Jared Leto.

16h06 : Je passe la clôture, je cours, les agents ordonnent à tous de ralentir (je comprends que c’est pour rendre le tout plus sécuritaire, mais il ne faut pas trop nous en demander).

J’entends mon ami arriver derrière moi, il me dépasse tel Usain Bolt, contourne les agents et, EUREKA! On a des places au premier rang! Je me sens alors tellement mieux, tellement plus légère.

*Une minute de silence pour apprécier le talent de sprinter de Thomas*

IMG_20160611_191530.jpg

On est front row et pas vous.

[…]

17h30 : The Franklin Electric monte sur scène le temps de quelques chansons, dont de tout nouveaux morceaux qui figureront sur leur prochain album.

18h30 : C’est maintenant Raury qui s’empare de la scène et qui fait bouger les nombreux spectateurs.

19h30 : Notre Patrick Watson national conclu la série des trois premières parties (trois, c’est un peu trop, à mon avis!)

21h : OUH LÀ LÀ.

MUMFORD AND SONS EST LÀLÀ, À QUELQUES MÈTRES DE NOUS.

À partir de là, le temps n’existe plus, je ne vis que pour le moment présent. Je suis déconnectée de la réalité et la chronologie des événements est impossible à reconstituer, mais je sais que :

  • J’ai dansé, sauté, chanté, crié comme si ma vie en dépendait;
  • Ben Lovett, le pianiste, est plus beau en vrai qu’en photo;
  • La musique sonne encore mieux que sur les albums;
  • Winston parle bien français et son accent rend le discours tellement mignon;
  • Lover of the Light en live c’est plus que parfait;
  • J’ai serré la main de chaque membre du groupe et je suis encore sous le choc;
  • Ils ont interprété deux chansons en acoustique, devant un public silencieux. C’était d’une beauté remarquable;
  • Nos visages hystériques se sont retrouvés sur les écrans géants à quelques reprises pendant le spectacle;
  • L’équipe technique a fait un travail de FEU (littéralement);
  • Les gars semblent vraiment aimer ce qu’ils font, ça paraît qu’ils sont à leur place et qu’ils apprécient leur job;
  • La setlist est un beau mélange des trois albums du groupe. Le spectacle n’est pas all about Wilder Mind, ce qui me plaît beaucoup.

Je sais aussi que j’aurais voulu que la soirée ne se termine jamais. J’aurais voulu passer le reste de ma vie collée à la clôture avec Mumford and Sons devant mes yeux.

IMG_20160611_212108.jpg

J’aurais souhaité arrêter le temps.

23h : Le concert prend fin, déjà. Mes oreilles bourdonnent, mon cœur résonne encore dans ma poitrine et mon niveau d’endorphines est dans le plafond.

[…]

1h40 : On reprend la route vers le Saguenay, là où notre lit nous attend. Il pleut beaucoup, à croire que Dame Nature est triste de savoir que la crew de Mumford prend également la route, direction Ottawa.

4h28 : Je suis de retour à la maison, et je repasse les événements dans ma tête. Difficile de croire que j’ai vécu tout ça, que j’étais front row au concert de Mumford &Sons. Le soleil se lève, l’adrénaline retombe. Je me pince une dernière fois, afin de m’assurer que je n’ai pas rêvé.

Snapchat-3360710103566757641

 

 

[…]

Près d’une semaine après la tenue des événements, je flotte toujours sur mon nuage. Les larmes me montent aux yeux si certaines chansons, comme Lover of the Light, Below My Feet ou Ghosts That We Knew. se mettent à jouer quand mon téléphone est en mode aléatoire. Je ne crois toujours pas que j’ai vécu ça pour vrai de vrai.

Après mûre réflexion, je conclus qu’aucun autre spectacle n’arrive à la cheville de celui-là. Au bout du compte, ces 24 heures ont été du bonheur, juste du bonheur.

Aussi cheesy que je suis, je remercie la vie qui me permet de vivre des journées comme celle du 11 juin. Passer un samedi d’été étendue dans l’herbe avec des amis, dans l’attente de voir les gars d’un groupe aussi talentueux que Mumford & Sons, ça n’a pas de prix.

See you soon, Mumford!

Publicités

2 réflexions sur “24h avec Mumford and Sons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s