Sum 41 et autres 2009 memories

Par Sarah 

2009.

L’année où j’ai fait mon entrée (vraiment pas) remarquable au secondaire.

L’année où les seules tunes qui passaient à la radio étaient Boom Boom Pow, Hot n Cold et Poker face.

À cette époque, je n’aimais pas ma nouvelle école, mais j’aimais beaucoup les quarante minutes d’autobus que je devais faire chaque jour. Pour moi, pré-ado de douze ans qui n’avait jamais eu à prendre le bus, c’était so amazing d’avoir du temps pour écouter la musique qui se trouvait dans mon so high-tech IPod Nano jaune.

Capture

Si je n’étais pas à jour sur les tendances mode (ew, je vous épargne les détails), je ne l’étais pas beaucoup plus côté musical. J’écoutais pas mal toujours les mêmes morceaux. Pis j’avais aucune idée de « kessé que ça disait » parce que j’étais ultra mauvaise en anglais.

Avertissement : les prochaines phrases font allusion à mon amour ancien pour certains artistes. Vous avez le droit de juger la pré-ado de douze ans que j’ai été. All the love.

En 2009, j’écoutais souvent sl’album Underclass Hero de Sum41. Ma piste préférée, c’était With Me. Je l’ai donc écoutée souvent, celle-là!

Avec le temps, j’ai fini par évoluer, entraînant dans ma transformation mon style musical. À partir de là, pour faire « comme le monde normal », je me suis mise à écouter seulement ce qui jouait à la radio, c’est-à-dire pas grand-chose. Par le fait même, j’ai complètement délaissé Sum 41. J’écoutais alors la musique de Pitbull, de Ke$ha et d’une foule d’autres artistes assez « bof ». Eh oui, je suis influençable à ce point!

Heureusement pour mon bien-être et mon équilibre mental, ça a fini par passer. Le bon sens a repris le dessus, par chance! Je me suis mise à écouter la musique d’artistes que je ne connaissais pas avant et j’ai retrouvé quelques chansons que j’écoutais déjà, quelques mois plus tôt. Je n’ai jamais réécouté With Me de façon répétitive. Je ne l’ai pas vraiment réécoutée, en fait.

Mais l’autre fois, en plein milieu de la nuit, j’ai commencé, comme par magie, à fredonner l’air de cette chanson oubliée. Underclass Hero était là, dans ma bibliothèque musicale, prêt à faire jouer ma chanson préférée back in the years.

Je l’ai écoutée, puis encore, puis encore…

Ce n’était pas aussi bon qu’en 2009, quand je l’écoutais les fesses scotchée à mon banc d’autobus. Ce n’était peut-être pas aussi bon, mais ce n’était pas si mal. Pis ça a fait remonter plein de souvenirs que j’aurais préféré oublier à jamais.

Ce n’est pas toutes les nuits que j’écoute du Sum41, je l’ai fait une fois pis je le referai probablement jamais. Mais cette nuit-là, ça m’a fait du bien de me rappeler le début de mon secondaire. Ça m’a permis de me remémorer comment je me sentais, en mettant les pieds pour la première fois dans la cour de la polyvalente, de me rendre compte à quel point j’en ai fait du chemin, depuis l’temps!

Et les gars de Sum 41, si vous lisez ça (of course que vous lisez, ah!), sachez que je m’excuse un peu de vous avoir si drastiquement laissé tomber. Sans rancune ?

‘’I want you to know, with everything I won’t let this go. These words are my heart and soul. I’ll hold on to this moment, you know, as I bleed my heart out to show, and I won’t let go.” 

(Je viens de découvrir le meaning de la chanson, ce n’est pas pire pareil!)

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s