Jumpers for Goalposts : première MONDIALE

Par Sarah Larouche

Jeudi soir dernier, à Londres, était diffusé en première mondiale Jumpers for Goalposts, le documentaire d’Ed Sheeran. Croyez-le ou non, j’étais présente!!! 

Présente en direct du cinéma de Jonquière, mais présente quand même. Eh oui, le tapis rouge vert, la performance d’Eddy-chou et le documentaire ont été diffusés en direct dans plusieurs salles de cinéma, partout à travers la planète. Ça fait que même si on était seulement neuf dans la salle, j’avais l’impression de faire partie de quelque chose de gros.

C’est un peu par hasard que je me suis retrouvée au cinéma. Il faut dire que l’événement n’avait pas beaucoup été publicisé. Jamais je n’aurais cru que le documentaire serait présenté à Jonquière, là où la clientèle se fait plutôt rare.

Je suis dans l’ignorance la plus totale concernant la suite des choses pour Jumpers for Goalposts. Apparemment, la représentation à laquelle j’ai assisté était unique : le documentaire ne sera pas en salle. Mais j’espère de tout cœur que sa sortie en DVD viendra sous peu, puisque j’ai déjà très hâte de le visionner à nouveau.

Ça fait tellement longtemps que je suis les activités d’Ed Sheeran que je n’avais pas vraiment réalisé l’ampleur de la folie/frénésie qui l’entoure. J’espère encore avoir la chance de le voir dans une petite salle, comme le Métropolis. Not gonna happen, je sais!

Wembley, là où seuls les plus grands se produisent. source : we heart it

Wembley, là où seuls les plus grands se produisent.
source : we heart it

Jumpers for Goalposts, c’est l’intégrale des concerts que notre rouquin préféré a donné au réputé Stade de Wembley, les 10, 11 et 12 juillet dernier. À travers les performances remarquables, on découvre l’envers du décor, une parcelle du quotidien de l’artiste. C’est tellement beau de le voir interagir avec ceux qui travaillent avec lui. Ils ont vraiment une bonne chimie, d’après ce qui nous est montré au grand écran. Ed est vraiment terre à terre, le succès ne semble pas lui avoir monté à la tête. Selon moi, c’est ce qui fait de lui l’artiste successfull  qu’il est : il ne prend rien pour acquis. Il veut toujours se donner, offrir le meilleur de lui-même, et c’est pour ça que je l’aime autant.

Tout le monde, Sheerios ou pas, se doit de voir ce documentaire. Pour apprendre à apprécier ou simplement apprécier davantage l’artiste talentueux qu’il est.

Photo : We Heart It

Publicités

Une réflexion sur “Jumpers for Goalposts : première MONDIALE

  1. Lucile dit :

    J’ai versé quelques larmes pendant la projection… c’était trop beau… tous ces gens, ils étaient là, UNIS par la musique. Juste WOW. J’ai acheté le DVD le jour même où il est sorti.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s