Dix ans, du changement, mais toujours du bon Panic! At The Disco

Par Joëlle Gobeil

 Le 27 septembre 2005, le groupe Panic! At the Disco lançait leur tout premier album: A Fever You Can’t Sweat Out. Il y a dix ans de cela. Dix ans qu’ils nous transportent dans leur univers de création presque psychédélique. Qu’ils nous font découvrir le monde théâtral et diversifié de leur musique.

Déjà, en faisant leur entrée dans le monde de la musique, des tonnes de questions nous venaient à l’esprit.

«Qui étaient ces freaks de cirque?»

«Pourquoi autant d’eye liner

«Pourquoi un point d’exclamation?!!!»

source: Tumblr.com

source: Tumblr.com

Bon évidement, en 2005, je n’avais que 8 ans, je ne connaissais pas encore leur musique, mais ces questions me sont réellement venues à l’esprit, et je m’en rappelle encore, j’étais en sixième année. Oui,oui! C’est lorsqu’une de mes amies en adoration pour Fall Out Boy (plus particulièrement pour le bassiste du groupe, Pete Wentz) m’a fait connaître le groupe. Elle connaissait également Panic! At The Disco et allant chercher leurs chansons sur internet, j’étais tombé sur leur vidéo pour I Write Sins Not Tragedies. 

Bien plus tard, au secondaire, lorsque Fall Out Boy ont fait leur légendaire comeback et que moi, je m’étais découvert une passion pour la musique, j’ai commencé à fouiller dans mes souvenirs pour trouver des chansons sur YouTube. Je me suis du même coup rendue compte que, Panic! At The Disco, ils faisaient encore de la musique.

Et c’était vraiment bon.

Aujourd’hui, je rends hommage à ces excentriques. Je rends hommage à Brendon Urie qui a su gardé la ligne directrice du groupe même après avoir travaillé avec sept musiciens différents (no joke, je suis allé voir sur Wikipédia pour être sure.) Même avec tous les styles caractérisant leurs albums, le chanteur et compositeur a su me faire apprécier l’évolution de ce groupe chanson après chanson.

Alors, pour ces 10 ans, je vous propose de vous remémorer ou de découvrir avec moi les chansons qui auront été pour moi des coups de cœurs au fil des années, ainsi que les différences marquantes de leur musique.

Commençons par parler de l’album qui fête ses 10 ans, le premier et non le moindre, A fever You Can’t Sweat Out.

Un tout intense, rythmé et sarcastique. Leur album qui selon moi a le plus de tendances pop/punk en raison de la guitare et de la batterie qui sont très rapides.

Et quelles sont les chansons marquantes de cet album?

Je vous propose d’aller écouter The Only Difference Between Martyrdom and Suicide Is Press Coverage, la chanson d’ouverture, qui selon moi, décrit à merveille toute l’essence de l’album

Je trouve que cet album a également une ambiance assez festive et cabaret. On peut l’apercevoir dans la chanson:There’s A Good Reason Why These Tables Are Numbered Honey,You Just Haven’t Thought Of it  Yet (wow, plus long titre que j’ai eu à écrire de toute l’histoire du blogue)

Non, mais écoutez ces trompettes.

Puis est venue l’ère de l’album Pretty Odd, et les choses ont pris une tout autre tournure. 

Avec une sonorité très folklorique, les gars de Panic! At The Disco sont allés me chercher, mais dans une tout autre branche.

Mes coups de coeurs:

Northern Downpour. Une tune qui t’apaise comme ça, y’ en a pas des milliers. Je suis heureuse juste d’y penser.

J’ai encore choisi une chanson smooth, mais je crois que j’ai réellement un petit faible pour les paroles de celle-ci. C’est l’histoire d’amour entre le soleil et la lune. C’est-ti pas cute un peu? (et quétaine à l’os, je sais.)

Vices and Vertues

Ce n’est pas compliqué, je pourrais vous faire écouter toutes les chansons de cet album. (vous l’aurez deviné, c’est mon préféré.)

J’irai donc avec celle-ci, mais j’aurais pu toutes les choisir!

Too Werid To Live, Too Rare To Die

Leur album le plus récent comporte plusieurs chansons très rythmées et dance. Pour ceux qui aiment bien la Pop, vous risquez d’adorer. En tout cas, mon copain a eu un coup de coeur pour cet album! (une chance que je l’ai initié au groupe! 😉 )

Encore une fois, le groupe nous offre une sonorité unique! Je ne pourrais même pas associé cette chanson à un des autres albums, mais je l’adore.

Et finalement un peu de nouveauté:

«On croirait entendre un mélange de Frank Sinatra et de Beyoncé», s’accordent pour dire les fans.

Brendon Urie m’amène réellement dans une autre époque avec sa nouvelle chanson. L’extrait a été joué à la radio en primeur dernièrement.

Leur plus récent single.Et je le trouve drôlement contrastant avec la chanson précédente. Je ne cesserai d’être surprise je crois.

Panic! At The Disco, je vous attends, et je suis définitivement prête pour votre prochain album. Je meurs d’envie de savoir à quoi il ressemblera.

Bon 10 ans!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s