Une soirée avec One Direction : Le récit

Par Sarah Larouche

Enchaînant succès, sorties d’albums et tournées mondiales depuis les cinq dernières années, One Direction est LE boyband de sa génération, celui que bien des jeunes (et des moins jeunes) rêvent de voir sur scène au moins une fois dans leur vie.

Heureusement pour nous, très chers Québécois, les gars ont fait un arrêt à Montréal, dans le cadre de leur tournée des stades On The Road Again.

L’excitation était à son comble depuis les 314 derniers jours. Pendant le trajet nous menant à Montréal, mes amies et moi avons écouté les quatre albums, question de se mettre dans l’ambiance. Le party était pogné dans l’auto et le stress était palpable, j’avais le goût de pleurer.

[…]

Une fois sur place, en prenant conscience de l’ampleur du spectacle, mes émotions se sont estompées. C’était devenu too much, j’étais incapable d’assimiler tout ce que je voyais.

la définition de mon état mental à ce moment Source : We Heart It

la définition de mon état mental à ce moment
Source : We Heart It

Mais, alors qu’Icona Pop a mis fin à sa performance et que les techniciens s’affairaient à préparer la scène pour mes p’tits gars favoris, l’excitation est revenue, plus forte que jamais. Je n’arrivais pas trop à croire qu’un instant plus tard, One Direction se tiendrait devant moi. Pas dans ma télé. Pas dans mon ordi. En chair et en os. Les vrais de vrais.

Pendant les minutes qui me séparaient du concert que j’avais attendu pendant ce qui m’a paru 100 ans, ma tête fonctionnait à moitié. Impossible de gérer un aussi gros lot d’émotions.

J’avais hâte, mais pas en même temps. Évidemment, j’avais hâte de les voir enfin, ces lapinous. Mais, d’un autre côté, je n’avais pas hâte que ça se termine. T’sais, plus vite ça commençait, plus vite ça se terminait. J’aurais donc voulu faire durer l’attente encore un peu. Tout allait si vite, je voulais profiter de tout, ne rien manquer.

J’avais l’intention de chanter on top of my lungs et de me déhancher sur les chansons que j’ai écouté en boucle tellement de fois. J’avais envie de profiter de chaque seconde, d’autant plus que je savais très bien que ce concert marquerait probablement la première et la dernière chance que j’avais de les voir.

Moi pendant le concert Source : We Heart It

Moi pendant le concert
Source : We Heart It

Puis, on a éteint les lumières et les musiciens sont arrivés sur scène, se méritant les cris et acclamations de la foule en délire. Mais cette réaction n’avait rien à voir avec celle qu’a suscité One Direction. Le public was going wild, pis pas juste un peu. C’était assez impressionnant! Je pense que le total de tous les décibels atteints lors des shows auxquels j’ai assisté n’égale même pas celui atteint hier soir.

c'est partiiiiiiiii Crédit : Sarah Larouche

c’est partiiiiiiiii
Crédit : Sarah Larouche

En les voyant, la toute première chose que je me suis dite c’est «Ok, c’est vrai, ils existent. ILS F*CKING EXISTENT». Difficile à croire, mais One Direction, c’est plus que des faces sur des posters, plus que des tweets, plus que des voix sur un CD. Ça fait que je me suis mise à crier, de sorte que mes émotions refoulées toute la journée puissent enfin sortir.

Beaux comme des cœurs (et même plus), mes babies ont interprété des pièces tirées de leurs différents albums, ainsi que Drag Me Down, leur single tout beau, tout chaud. J’étais en extase. Chanter avec les boys pendant Where Do Broken Heart Go, Little Things ou, mieux encore, What Makes You Beautiful, c’est une des choses les plus trippantes que j’ai faites.

C'EST MA TOUUUUUUUNE Crédit : Sarah Larouche

C’EST MA TOUUUUUUUNE
Crédit : Sarah Larouche

J’ai eu énormément de fun à ce concert et ça m’a fait tomber en amour all over again avec le band. Je les ai trouvé super gentils et attentionnés. Pis je confirme qu’Harry est un weirdo, mais on ne le changerait pour rien au monde. ❤ Le meilleur de tous les weirdos de la galaxie.

One Direction live, c’est une expérience folle. Ils sont très généreux avec le public et offrent une soirée inoubliable. Moi, je ne l’oublierai jamais, notamment à cause du nombre de personnes présentes dans le stade. Je ne crois pas avoir déjà autant de monde dans un même endroit! C’était une soirée très enjoyable et je la revivrais à toutes les semaines pour le reste de ma vie.

En amour all over again Source : We Heart It

En amour all over again
Source : We Heart It

All the love pour Ni, Lili, Lou, H et tous ceux qui font partie du One Direction crew et qui font en sorte qu’on puisse assister à des concerts d’une telle envergure. xx

Photo : Frédérique Demers

Publicités

Une réflexion sur “Une soirée avec One Direction : Le récit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s